Actualités
Balade 2 Semaine 42

Balade 2 Semaine 42

Et un 2e quiz … ! Avec des révisions ….

N.B. : Les photos 1 et 3 comme 13 et 14 font partie de la même plante, la 15 réserve une surprise …
Aide sur la surprise : voir Photo 7 dans « Balade vers le sommet de la roche de Solutré ».

1 et 2 : Vincetoxicum hirundinaria, le Dompte-venin officinal, AsclépiadacéePhoto fleurie.
Tige dressée, non ramifiée, à feuilles lancéolées, opposées, de 10 cm à 120 cm, isolée ou en touffes.
Ses fleurs sont blanches, verdâtres, à cinq pétales soudés. Sur sols rocailleux. Cette plante est toxique
Hirundinaria car les hirondelles les utilisaient pour rendre la vue à leurs petits (…).
Du latin vincere « vaincre » et toxicum « venin » car elle passait pour antidote contre les morsures de vipères (et même contre la peste).
La déhiscence des fruits se fait en fuseaux ovoïdes, laissant échapper à l’automne des graines munies d’une aigrette de poils au sommet. Pour aller plus loin…
Se distingue de Vincetoxicum nigrum, le Dompte-venin noir qui ne peut être confondu avec aucune autre plante de par sa couleur, même quand les fleurs sont claires (roses). Comparaison.
Lorsqu’elle est en feuilles on la distingue facilement de V. hirundinaria car ses feuilles sont plus longues et retombantes espacées et la tige est haute frêle devenant volubile (au lieu d’être forte tassée très feuillée).

-3 Fraxinus exelsior, le Frêne commun ou Frêne élevé, Oléacée.
Il est trioïque ou sub-dioïque : les arbres sont soit mâles, soit femelles soit hermaphrodites.
Les fleurs mâles ont l’ovaire avorté, tandis que chez les fleurs femelles les étamines sont avortées.
Il se distingue de Fraxinus ornus par ses bourgeons noirs et non beiges. Photos.
Il était autrefois utilisé pour la fabrication des manches d’outils, aussi est-il très fréquent à proximité des villages. Son feuillage était également utilisé pour nourrir les animaux d’élevage.

-4 Viburnum lantana, la Viorne lantane ou Viorne mancienne. Adoxacée.
Arbrisseau de 1 à 2 mètres, à rameaux très flexibles, couverts, ainsi que les bourgeons et la face inférieure des feuilles, de poils étoilés pulvérulents. Les tiges très flexibles de cet arbuste servaient à faire des liens pour les fagots et le chaume des toitures.
Ses fleurs sont blanches et ses fruits, des baies ovoïdes-comprimées, sont vertes, rouges, puis noires quand elles sont mûres. Les 2 dernières couleurs cohabitent sur un même corymbe. Photos INPN.
Dans ce genre : Viburnum opulus et Viburnum tinus.

5-Crataegus monogyna, L’Aubépine monogyne, ou Aubépine à un style, Rosacée.
Arbrisseau pouvant mesurer de 2 à 10 mètres. Il est utilisée pour la constitution de haies vives où il rend de nombreux services à la faune sauvage : fournit un abri pour la nidification des oiseaux ; constitue une source de nourriture importante pour plus d’une centaine d’espèces d’insectes ; et procure, par ses fruits, une source de nourriture persistant pendant l’hiver pour plusieurs espèces d’oiseaux.
Les  faux-fruits sont appelés cenelles.
N.B. : Les pétales et les très jeunes feuilles peuvent être consommées crus en salade.
Dans ce genre : Crataegus laevigata. Comparaison FloreAlpes.

  • Crataegus laevigata (Aubépine épineuse) se distingue par des rameaux étalés, une feuille presque entière (3 lobes peu prononcés au sommet) nettement en coin à la base. Sa fleur contient 2 ou 3 styles, son fruit trois noyaux.
  • Crataegus monogyna (Aubépine à un style), quant à elle, a des feuilles nettement et profondément lobées (3, 5 ou 7 lobes dentés) non nettement en coin à la base. Sa fleur contient un style, son fruit un seul noyau.

6-Lonicera xylosteum, le Chèvrefeuille des haies, Caprifoliacée.
Arbrisseau d’ 1 à 3 m, à port très buissonnant, à feuilles molles, caduques, simples, opposées, poilues sur les deux faces et non dentées. Les fleurs sont blanc-jaunâtre à deux lèvres, groupées par deux. Les fruits sont des baies géminées, rouges à maturité. Plus d’infos …
Du grec xulon, bois et osteon, os, en raison de l’aspect des entrenœuds qui font penser à des os.
Comparaison FloreAlpes avec le Camerisier noir Lonicera nigra.

7-Genista pilosa, le Genêt poilu, Fabacée.
Sous-arbrisseau de 20 à 50 cm, très ramifié. Tiges ligneuses couchées-redressées, striées et pubescentes. Feuilles simples, alternes, elliptiques à la face inférieure pubescente. Le dos de ses fleurs est recouvert par une fine couche de duvet. Elles sont d’un jaune éclatant et dégagent un agréable parfum.

8-Clematis vitalba, la clématite vigne-blanche, herbe aux gueux, Renonculacée.
Le nom « herbe aux gueux » provient de l’usage que les mendiants faisaient de ses feuilles irritantes pour s’infliger volontairement des ulcères afin de susciter la pitié.
Les tiges, ramifiées forment une liane vivace, grimpante, vigoureuse. Loin d’être pleines, elles sont naturellement percées de trous. Sauvages du Poitou.
Les feuilles sont polymorphes, grandes, opposées, imparipennées (5 à 9 folioles dont une terminale).
Les fleurs n’ont pas de pétales mais 4 à 5 sépales qui font office de pétales et 40 à 80 étamines libres.
Les fruits sont des akènes plumeux, surnommés «cheveux de vierge», ils persistent en biver.
Plus de photos : Francini mycologie.

9-Hippocrepis emerus, la coronille des jardins ou coronille arbrisseau. Fabacée protégée en Bourgogne.
Hippocrepis vient du grec “hippos” qui signifie “cheval” et “krepis” qui signifie “chaussure”, en raison de la forme des gousses de certaines plantes de ce genre évoquant une série de fers à cheval.
N.B. : Les Coronilles (du latin Coronilla, couronne) forment un genre composé de onze espèces, toutes originaires de l’Europe et de la région méditerranéenne.
Cet arbrisseau de 50 cm à 1,5 m de haut, se reconnaît à :
sa tige ligneuse, glabre, tricolore vers le bas (vert marron, brun)
ses feuilles ont de cinq à neuf folioles ovales, en coin à la base, la terminale plus dévelopée.
ses pétales sont comme pédonculés :

La base des pétales semble pédonculée. FloreAlpes.

10- Clinopodium acinos, Acinos arvensis, ou Thymus acinos, le calament des champs. Lamiacée.
Fleurs bilabiées bleu-violacé, lèvre inférieure trilobée, calice pourpre à 5 dents ciliées, bossu à la base.
Feuilles petites, à pétiole court, vert foncé dessus, blanchâtres dessous, à nervures marquées.
Il se différencie du Calament des Alpes par la plus petite taille de ses fleurs, 1 cm au plus pour le calament des champs, 2 cm en moyenne pour le calament des Alpes. Comparaison, FloreAlpes.

11-Thymus pulegioides, thym de bergère. Lamiacée.
FloreAlpes : Bien caractérisé par ses tiges nettement quadrangulaires à pilosité uniquement sur les angles.
Feuilles assez larges, à pilosité variable (plusieurs variétés de décrites). Inflorescences semblant s’allonger nettement à la fructification, d’où la ressemblance avec la menthe Pouliot. Naturescene.
Utilisé en cuisine et en parfumerie. Espèces semblables.

12-Asperula cynanchica,  l’aspérule à l’esquinancie. Rubiacée.
Francini-mycologie : Très commune dans les pelouses sèches, sur sols calcaires, mais très discrète et assez difficile à repérer à cause de sa petitesse. La tige est très fine, les feuilles très étroites, et les fleurs, dont la corolle est divisée en quatre, avec des petites rayures roses, ne font que 2 à 3 mm de diamètre.
Son nom est dérivé de son ancien emploi pour soigner l’amygdalite purulente, l’esquinancie, l’angine.

Photo observations.be

13 et 14-Malva neglecta, Mauve à feuilles rondes, Malvacée.
FloreAlpes : Pousse au ras du sol en s’étalant en étoile dans les prairies sèches et les lieux rocailleux.
Ses fleurs ressemblent beaucoup à celles des autres mauves mais sont plus petites. Ses feuilles sont légèrement lobées, presque rondes, ressemblant à celles de l’alchémille vulgaire. Photos. Autres mauves.

15-Dianthus carthusianorum, l’oeillet des chartreux, Caryophyllacée.
Ici, la photo montre que le champignon qui colonise les étamines et les rend marron (spores de champignon parasite) provoque une décoloration des pétales vers la périphérie. Wikipedia.

Ce phénomène a déjà été observé à plusieurs reprises par notre groupe :
Observations 2022 , le 16 juin 2022 dans Bois de la montagne entre Peronne et Burgy et
Sortie Blagny – Laizé, le 5 avril 2023.
Tela botanica : Cette maladie se caractérise par la stérilisation de la plante par le champignon par la production de spores violets-noirs à texture poudreuse au niveau des anthères. Ces spores sont ensuite dispersées entre populations via les insectes pollinisateurs (d’où le terme de maladie sexuellement transmissible).

Voici une image comparative de la fleur de Dianthus carthusianorum aux étamines saines et aux étamines fortement infectées par ce champignon sexuellement transmissible, le charbon des anthères des oeillets (appelé Microbotryum dianthorum ou Microbotryum violaceum).

Faites glisser la barre verticale de droite à gauche pour la comparaison.

Ce champignon pirate s’approprie les étamines de son hôte pour assurer sa propre reproduction.
Les pollinisateurs ne s’envoleront plus couverts de pollen, mais de spores de ce champignon.

N.B. : La saponaire officinale, Saponaria officinalis, a aussi son parasite spécifique, Microbotryum saponariae. Les Arenaria, Cerastium, Stellaria, partageront le Microbotryum stellariae.
Le Lychnis fleur de coucouLychnis flos-cuculi, est parasité par Microbotryum coronariae.

Auteur/autrice

  • Pierre-Yves Raba

    Passionné par la nature et ses richesses, j'aime découvrir, photographier, apprendre et partager mes connaissances. N.B. : Je suis ouvert à vos remarques pour améliorer le site, merci de les laisser sur le site. Si vous cherchez si j'ai posté des informations sur une espèce, tapez son nom dans la fenêtre RECHERCHER en bas d'un article. Comme d'autres, nous avons l'intime conviction que les connaissances, qu'elles soient le fait d'amateurs ou de scientifiques de renom, doivent être mises à la disposition de chacun, pour former une bourse du savoir gratuite et sans prétention.

    Voir toutes les publications

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.