Actualités
Observations de la semaine 15.

Observations de la semaine 15.

Photo d’acroche par Pierre-Yves : Bombyle sp. sur Lamium apmplexicaule.

1) Un magnifique Orchis pourpre par Marie aux carières de la LIE:

2) Quelques photos de Claudette :

1- Cardamine heptaphilla, Brassicacée semi-montagnarde du Morvan, des Vosges, du Massif Central et des préalpes. Elle affectionne les hêtraies calcicoles plutôt exposées au nord. Vue sur le versant nord assez pentu qui descend sur le col du Navois vers Mancey. Trop tard cette année pour aller la voir car elle est presque fructifiée sur tous les pieds, on essaiera d’y aller l’année prochaine.

2- Anemone ranunculoïdes, vue dans un autre site que celui déjà connu le long de la nouvelle Mouge à Laizé, tout aussi riche sur ce même site vers le col du Navois.

3- Corydalis solida, actuellement en fruit. Pour compléter l’observation du 2 mars.

4- Arabidopsis arenosa, cette arabette des sables vue vers la Roche d’Aujoux, non loin de Mancey, en situation chaude et ensoleillée. 

5 et 6- Ophioglossum vulgatum, cette petite fougère dite langue de serpent est fugace en fin de printemps dans les prairies humides ou les terrains marneux. Celle-ci a été vue avec des dizaines d’autres chez un propriétaire privé à Montceaux-Ragny en Saône et Loire.

3) Quelques photos de Pierre-Yves :

1- Borago officinalis, Bourrache officinale, Boraginacée. L. Francini.
Annuelle à tige cylindrique, épaisse, dressée, hérissée de poils raides, de 20 à 80 cm de haut. Les feuilles alternes, à surface ridée, ont un long pétiole à la base de la plante qui n’existe pas pour les feuilles supérieures. Toute la plante est recouverte de poils courts et fermes qui la rendent rude au toucher. Appréciée des jardiniers pour son effet répulsif sur les limaces, elle est aussi une excellente mellifère.
Cuisine : Le goût des fleurs rappelle la saveur de l’huître, celui des feuilles le concombre. La plante peut agrémenter des omelettes, des salades, des potages….

2- Claytonia perfoliata, Claytonia perfoliée, Claytone de Cuba, Pourpier d’hiver. Portulacacée.
A été introduite en Europe pour la consommation en tant que légume feuille. Elle est cultivée dans certaines exploitations de maraîchage. Échappée des jardins, elle est principalement présente sur les côtes bretonnes. Trouvée par hasard dans un bac à fleur de mon jardin …  
Les tiges florales portent de petites fleurs blanches émergeant au sein d’une coupe vert vif formée par 2 bractées larges, arrondies, opposées, charnues et soudées entre- elles, formant un ensemble très original.
Espèce exotique envahissante, elle développe de petites fleurs blanches.
Importée de Cuba. Les amérindiens la consommaient comme source de vitamine C en hiver.
Pour rendre la plante moins fade, les indiens en déposaient les feuilles sur des fourmilières où les fourmis les rendaient plus acidulées en les aspergeant d’acide formique.

3- Prunus pseudocerasus, Laurier-cerise. Rosacée.
Originaire d’Asie, cet arbuste à feuillage persistant est utilisé à des fins ornementales et pour constituer des haies. Feuilles et fruits mûrs, utilisées dans certaines conditions peuvent présenter un usage alimentaire, mal utilisé, l’ensemble de la plante peutêtre toxique pour l’homme.
N.B. : Observez les nectaires extra-floraux (sous forme de ponctuations vertes chez la feuille jeune ci-dessous) offrent du nectar, notamment aux fourmis.

Photographie Luis Fernández García L. Fdez, Wikimédia.

4 et 5- Ornithogalum umbellatum, Ornithogale en ombelle, Asparagacée.
Ornithos gala, en grec, le «lait d’oiseau» et Dame-d’onze-heures en référence à l’heure à laquelle sa fleur s’épanouit (réaction thermonastique). L. Francini : Cette très élégante Liliacée possède des feuilles basales linéaires, charnues, creuses et canaliculées, à ligne médiane claire.
Pour aller plus loin : Lien 1 + sauvagesdupoitouIdentification assistée par ordinateur.

6- Tragopogon pratensis, salsifis des prés, Astéracée.

FloreAlpes : Les fleurs de ce salsifis sauvage sont jaunes, contrairement à celle du salsifis cultivé qui sont mauves. De plus, la fleur du salsifis est caractérisée par la grande taille de ses bractées, dépassant largement au-dessus du capitule. Tragopogon signifie barbe de bouc en Grec.
L. Francini : La sous-espèce orientalis Linné a des ligules +longues que les bractées. Chez la sous-espèce minor (Miller) Hartman, les ligules sont bien +courtes que les bractées.
+ de détail Notes de terrain.

7 et 8 Potentilla indica = Duchesnea indica, Fraisier de Duchesne, Fraisier des Indes. Rosacée.
LUPA : Fleurs solitaires jaunes, fruits dressés rouges, très ressemblants à ceux des Fragaria (risque de confusion !) mais sans saveur et qui pourraient être légérement toxiques (troubles digestifs) par ingestion.

9- Equisetum arvense, Prêle des champs, Equisétacée. 20 à 50 cm de haut.
Elle présente deux types de tiges issues d’un rhizome : stériles (vernales) et fertiles (estivales), ce qui permet de la différencier de la Prêle des marais (Equisetum palustre). Les fertiles se terminent par un épi de sporangiophores portant des sacs de spores. Usages médicinaux nombreux et très anciens.

Photo Yohan Martin; INPN

INPN : Le premier article de chaque rameau est nettement plus long que la gaine correspondante de la tige. Les gaines, dépourvues d’anneau noir à la base, portent 6 à 20 dents lancéolées aigues entièrement sombres ou munies d’une bordure blanche étroite n’atteignant pas le sommet.

Auteur/autrice

  • Pierre-Yves Raba

    Passionné par la nature et ses richesses, j'aime découvrir, photographier, apprendre et partager mes connaissances. N.B. : Je suis ouvert à vos remarques pour améliorer le site, merci de les laisser sur le site. Si vous cherchez si j'ai posté des informations sur une espèce, tapez son nom dans la fenêtre RECHERCHER en bas d'un article. Comme d'autres, nous avons l'intime conviction que les connaissances, qu'elles soient le fait d'amateurs ou de scientifiques de renom, doivent être mises à la disposition de chacun, pour former une bourse du savoir gratuite et sans prétention.

    Voir toutes les publications

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.