Sorties 2019
Sortie lande à Callune de Nancelle, 1er Mai 2019.

Sortie lande à Callune de Nancelle, 1er Mai 2019.

Compte rendu par par Pierre-Yves RABA.
Le Département s’est porté acquéreur de la lande de Nancelle en janvier 2014. Identifié en ZNIEFF, l’E.N.S. de la lande de Nancelle a une surface de 6,5 ha. Il s’agit d’un site intéressant avec des espèces faunistiques et floristiques patrimoniales telles que l’Engoulevent d’Europe, la Turquoise des cistes ou la Prénanthe pourpre.

La présence de chenilles processionnaires du pin a conduit à l’installation de nichoirs à mésanges charbonnière (lutte biologique). La lande de Nancelle est une lande à callune, le sol est acide et pauvre.

Panneau d’entrée.

Après notre arrivée sur le parking, nous avons pris le sentier qui monte au travers d’une pelouse, puis d’une forêt. Au niveau de l’ancienne carrière de grès, nous sommes redescendus à droite dans la forêt pour arriver sur une lande à Callune.

Les 3 parties de ce compte rendu :
A) Les 2 plantes principales de la lande de Nancelle
B) Les plantes rencontrées dans la pelouse et la forêt
C) Liste des oiseaux annoncés autour de la lande de Nancelle

A) Les 2 plantes principales de la lande de Nancelle : Essentiellement Callune et Fougère aigle.
N.B. : Des arbres ont été plantés dans la lande et sont dotés d’un panneau indiquant leur nom.

N.B. : Images prises sur les panneaux du site.

Calluna vulgaris , la fausse bruyère forme un tapis de tiges tortueuses et traînantes qui s’empourprent magnifiquement en été. Ses branches souples et vigoureuses servaient autrefois de combustible, de chaume pour les toitures, pour la confection de paniers, de matelas et de balais (calluna en grec signifie balayer).

Les fleurs de Callune étaient utilisées en teinture par les Ecossais pour donner le jaune caractéristique des tartans, étoffes de laine traditionnelles à grands carreaux (Kilts)

La callune a également un intérêt apicole : son nectar et son pollen sont très appréciés des abeilles en fin de saison et au début de l’hiver. Son miel brun entre dans la fabrication du pain d’épices.

Le nom « Calluna » vient du grec ancien καλλύνω / kallúnō, qui signifie « nettoyer, balayer », allusion à leurs tiges ligneuses dures et solides autrefois utilisées pour fabriquer des balais rudimentaires (comme chez Erica scoparia, la « Bruyère à balais ».

La Fougère-aigle est une espèce vivace, originaire d’Amérique du Nord. Elle pourvue d’une tige souterraine appelée rhizome d’où partent vers le bas des racines et vers le haut des feuilles particulièrement dévellopées appelées frondes. Elle se reproduit à l’aide de nombreuses spores (présentes sous les frondes) dispersées par le vent, mais surtout à l’aide de ses rhizomes.

« Aigle » vient du fait qu’une coupe en biais dans la base du pétiole dessine un aigle à 2 têtes. Pteridium aquilinum est difficile à contrôler et à éradiquer complètement des champs cultivés, ici elle envahit la lande à Callune.

La plupart des fougères actuelles, herbacées ou arborescentes, sont issues d’un groupe qui s’est diversifié au Mésozoïque (Ère secondaire). Elles dominaient les paysages de l’époque avec les Gymnospermes (plantes à graines, sans fleurs), avant l’arrivée des Angiospermes (plantes à fleurs). La première grande diversification des fougères eut lieu au Paléozoïque (Ère primaire), à l’époque du Carbonifère, il y a 360 à 300 millions d’années environ. Les représentants actuels, qui poussent essentiellement dans les régions tropicales, dérivent d’une flore disparue, beaucoup plus riche et variée par le passé.

Lien : Observations.be : Pteridium aquilinum Wiki Isablle carette et Christophe Gruwier
Coupe en biais dans la base du pétiole dessinant un aigle à 2 têtes

Nous avons également observé de nombreux bédégars.
Cette cette petite touffe de poils verts devient orangée au cours des saisons. C’est une gale due à un hyménoptère.

B) Plantes rencontrées dans la pelouse et la forêt :


Rosa canina parasitée par le Cynips du rosier :

Cycle du Cynips du rosier : La femelle pond au printemps ses œufs sur le bourgeon d’un rosier (ou églantier) à l’endroit où arrive la sève. Les larves sécrètent une protéine qui induit la croissance de filaments par l’hôte, une gale se forme, appelée « bédégar » qui signifie joliment en arabe persan, « souffle de rose ».

Le Cynips du rosier (Diplolepis rosae ) Photo : Libor Hudik

Nom scientifique, Nom vernaculaire, Famille

Isatis tinctoria, Pastel des teinturiers, Brassicacée 1

Polygala vulgaris, Polygala commun, Polygalacée 2

Stellaria holostea, Stellaire holostée ou Langue d’oiseau, Caryophyllacée 3

Juniperus communis, Genévrier commun, Cupressacée 4

Rosa canina, Rosier des chiens (voir bédégar), Rosacée 5

Castanea sativa, Châtaigner, Fagacée 6

Phyteuma spicatum, Raiponce en épi, Campanulacée 7

Luzula sylvatica, Luzule des bois, Joncacée 8

Prenanthes purpurea, Prenanthe pourpre, Astéracée 9

Ptéridium aquilinum, Fougère aigle * (voir fiche), Dennstaedtiacée 10

Symphytum officinale, Grande consoude, Boraginacée 11

Cytisus scoparius, Genêt à balais, Fabacée 12

Silene nutans, Silène penché, Caryophyllacée 13

Carex glauca (flaca), Laîche glauque, Cypéracée 14

Daphné laureola, Laurier des bois, Thyméléacée 15

Arum italicum, Arum d’Italie, Aracée 16

Mespilus germanica, Néflier, Rosacée 17

Cercis siliquastrum, Arbre de Judée, Fabacée 18

Sorbus aria, Alisier de Bourgogne, Rosacée 19

Sorbus domestica, Cormier, Rosacée 20

Callune (* voir sa fiche), Calluna vulgaris, Ericacée 21

1 : Utilisée comme plante médicinale et tinctoriale par les Grecs et les Romains de l’Antiquité, elle fut cultivée au cours du Moyen Âge et de la Renaissance, en Europe, pour la production d’une teinture bleue, (extraite des feuilles), avant d’être détrônée par l’indigotier, puis par les colorants de synthèse.

4 : Arbuste ou arbrisseau de 4 à 10 mètres. Les feuilles sont des aiguilles persistantes verticillées par trois, très piquantes, qui présentent une carène sur la face supérieure et une épaisse bande blanche de stomates sur la face inférieure (N.B. : les aiguilles du genévrier cade Juniperus oxycedrus ont deux bandes parallèles plus étroites) Les baies de genévrier parfument choucroutes et pâtés, entrent dans la recette de certains plats de gibier ou viandes grasses, notamment en raison de leurs propriétés digestives, ou macérées dans de l’alcool pour donner certaines eaux de vie comme le gin ou le genièvre.

5 : Utilisé comme porte-greffe pour des variétés de roses améliorées. Certains de ses hybrides sont des rosiers cultivés. Son fruit, le cynorrhodon est très riche en sucres et en vitamine C. On en fait des confitures. Les akènes et les poils à l’intérieur du cynorrhodon ont un effet très irritant au niveau de la peau et des muqueuses. il provoque des démangeaisons insupportables (utilisation comme poil à gratter) et leur ingestion provoque un prurit anal très important (d’où le nom de gratte-cul). Voir Bédégar.

C) Liste des oiseaux annoncés autour de la lande de Nancelle :

Auteur/autrice

  • Pierre-Yves Raba

    Passionné par la nature et ses richesses, j'aime découvrir, photographier, apprendre et partager mes connaissances. N.B. : Je suis ouvert à vos remarques pour améliorer le site, merci de les laisser sur le site. Si vous cherchez si j'ai posté des informations sur une espèce, tapez son nom dans la fenêtre RECHERCHER en bas d'un article. Comme d'autres, nous avons l'intime conviction que les connaissances, qu'elles soient le fait d'amateurs ou de scientifiques de renom, doivent être mises à la disposition de chacun, pour former une bourse du savoir gratuite et sans prétention.

    Voir toutes les publications

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.