Actualités
Prospection à partir du col des enceints (529m)

Prospection à partir du col des enceints (529m)

Ce dimanche 17 mars, Claudette, Mireille M., Catherine et moi avons choisi d’inspecter la végétation au départ du col, en partant vers le nord.
Départ du col à 14h vers La mouille du bois, retour 17h. Voir la boucle sur la photo d’accroche.

Liste des 50 plantes (et des quelques animaux) rencontrés dans l’ordre chronologique :

En bordure de route :
– Vinca minor, la petite Pervenche, Apocynacée.
– Primula veris, la Primevère officinale, Primulacée.

Le long du chemin :
– Digitalis purpurea, la Digitale pourpre, Scrofulariacée/Plantaginacée. (rosette de feuilles)
– Draba verna, la Drave printanière, Brassicacée. En colonies denses sur le bord du chemin.
– Viola reichenbachiana, la Violette de Reichenbach, Violacée, qui a un éperon foncé non échancré, contrairement à V. riviniana : Rappel : Comparaison par Paul Montagne (le monde de LUPA) : Lien.
– Podarcis muralis, le Lézard des murailles, Lacertidé.
– Potentilla sterilis, la Potentille stérile ou Potentille faux fraisier, Rosacée.
– Nomada armata , la Nomade armée , sur fleur de Potentille stérile.
– Luzula forsteri, la Luzule de Forster, Juncacée qui se reconnait à son inflorescence formée de fleurs solitaires longuement pédicellées. Les pédicelles forment une inflorescence à rameaux dressés.
– Euphorbia amygdaloides ou Euphorbia sylvatica, l’Euphorbe des bois, Euphorbiacée.
– Phyteuma spicatum, la Raiponce en épi, Campanulacée. (feuilles seulement)
– Lonicera periclymenum, le Chèvrefeuille des bois, Caprifoliacée.
– Ilex aquifolium, le houx en début de floraison et en fruits, Aquifoliacée.
– Pseudotsuga douglasii, le douglas (plantation commerciale), Pinacée.
Reticularia lycoperdon ou Enteridium lycoperdon sur un douglas. Détermination : P. BRELOT.
Une espèce de champignon en demi boule blanche et gluante sous une fine peau irisée …
– Salix caprera, le Saule marsault ou Saule des chèvres, Salicacée.
– Bombus pascuorum, le Bourdon des champs sur fleurs de Prunus spinosa.
– Prunus spinosa, le Prunelier, Rosacée.
– Teucrium scorodonia, la Germandrée scorodoine ou Sauge des bois, Lamiacée.
– Glechoma hederacea, le Lierre terrestre en début de floraison, Lamiacée.
– Ficaria verna, la ficaire fausse-renoncule, Renonculacée en touffes denses.
– Stellaria media, le Mouron blanc, Caryophyllacée.
– Rumex obtusifolius, la patience sauvage (en feuilles tachées par Ramularia rubella), Polygonacée.
Melitaea cinxia, la Chenille de la Mélitée du plantain.
– Polypodium vulgare, le Polypode commun, Polypodiacée.
– Veronica hederifoila, la Véronique à feuilles de lierre, Plantaginacée (†Scrophulariacée).
– Doronicum pardalianches, le Doronic tue-panthère ou Doronic à feuilles cordées, Astéracée.
– Rhytidiadelphus triquetrus probable syn : Hylocomiadelphus triquetrus, Bryophyte (mousse).
– Geranium robertianum, Herbe à robert (feuilles seulement). Géraniacée.
– Dryopteris sp.

Nous sommes arrivés à la Mouille du bois (1,9km du col), nous descendons vers MONTVAL.

– Veronica officinalis, la Véronique officinale, Scrofulariacée/Plantaginacée. (feuilles et fruits secs de l’an passé)
– Sambucus racemosa, le Sureau de montagne, Adoxacée en tout début de foraison (boutons).
Hieracium maculatum, l’Epervière maculée, Astéracée. (feuilles seulement).
– Asplenium adiantum nigrum, la Doradille noire, Capillaire noire, fougère, Aspleniacée.
– Saxifraga granulata, la Saxifrage granulée ou Saxifrage à bulbilles, Saxifragacée (feuilles seulement).
– Malva moschata, la Mauve musquée, Malvacée (feuilles seulement).
– Muscari neglectum, le Muscari à grappe, Hyacinthacée / Asparagacée.
– Ilex aquifolium, le houx en fruits, Aquifoliacée. Une série de très vieux arbres !
– Aesculus hypocastanum, le marronnier commun, Hippocastanacée (bourgeons seulement).
– Ligustum vulgare, le troène commun, Oléacée (avec fruits persistants de l’an passé).
– Stellaria holostea, la Stellaire holostée, de rares pieds fleuris, Caryophyllacée.
– Saponaria officinalis, la Saponaire officinale, Caryophyllacée. (feuilles seulement, tiges : 10/20cm).

En bas du chemin de la Mouille du bois, on prend à droite la route de la grande montagne (BOURGVILLAIN), nous remontons vers le Perthuis au loup.

– Plantago lanceolata, Plantain lancéolé, Plantaginacée.
– Arabidospsis thaliana, l’Arabette des dames ou de Thalius, Brassicacée.
– Alliaria officinalis, l’Alliaire officinale, Brassicacée.
– Ajuga pyramidalis, le bugle pyramidal, Lamiacée.
– Capsella bursa pastoris, la Capselle bourse à pasteur, Brassicacée.
– Fragaria viridis, le fraisier vert, Rosacée.
– Stenodema laevigata une punaise sur fleur de Fraisier vert, Hétéroptère. Lien.
N.B. : Se distingue de S. calcarata par l’absence d’épines sur le fémur postérieur.
– Primula elatior, la Primevère élevée, ou Primevère des bois, Primulacée.
– Hypericum perforatum, le Millepertuis perforé, ou officinal, Hypericacée.
– Hylotelephium telephium, l’Orpin reprise, Crassulacée.
– Viola riviniana, la Violette de Rivinus ou Violette de Rivin, Violacée.
– Pulmonaria longifolia, la Pulmonaire à longues feuilles, Boraginacée.
– Arum maculatum, l’Arum tacheté ou Gouet tacheté, Aracée, (feuilles seulement).
– Lathyrus niger, la Gesse noire, Fabacée, (feuilles seulement).

Passage au Perthuis au loup (545m) et retour au col.

Voici les photos prises ce jour, saurez vous les reconnaître? Prenez un papier, réponses en desous …

1 : Ajuga pyramidalis, le bugle pyramidal, Lamiacée.
2 : Arabidospsis thaliana, l’Arabette des dames ou de Thalius, Brassicacée.
3 : Bombus pascuorum, le Bourdon des champs sur fleurs de Prunus spinosa.
4 et 5 : Melitaea cinxia, la Chenille de la Mélitée du plantain.
6 : Doronicum pardalianches, le Doronic tue-panthère ou Doronic à feuilles cordées, Astéracée.
7 : Glechoma hederacea, le Lierre terrestre en début de floraison, Lamiacée.
8 : Hylotelephium telephium, l’Orpin reprise, Crassulacée.
9 et 10 : Ilex aquifolium, le houx en début de floraison et en fruits, Aquifoliacée.
11 : Nomada armata , la Nomade armée , sur fleur de Potentille stérile.
12 : Phyteuma spicatum, la Raiponce en épi, Campanulacée. (feuilles seulement)
13 Podarcis muralis, le Lézard des murailles, Lacertidé.
14 : Primula elatior, la Primevère élevée, ou Primevère des bois, Primulacée.
15 et 16 : Pseudotsuga douglasii, le douglas (plantation commerciale), Pinacée.
17 : Ficaria verna, la ficaire fausse-renoncule, Renonculacée.
18 : Pulmonaria longifolia, la Pulmonaire à longues feuilles, Boraginacée.
19 et 20 : Reticularia lycoperdon ou Enteridium lycoperdon sur un tronc de Douglas.
21 : Rhytidiadelphus triquetrus probable syn : Hylocomiadelphus triquetrus, Bryophyte (mousse).
22 : Chatons mâle et femelle de Salix caprera, le Saule marsault ou Saule des chèvres, Salicacée.
23 : – Stenodema laevigata une punaise sur fleur de Fraisier vert, Hétéroptère. Lien.
24 : Rumex obtusifolius, la patience sauvage (en feuilles tachées par Ramularia rubella), Polygonacée.
25 : Viola riviniana, la Violette de Rivinus ou Violette de Rivin, Violacée.
26 et 27 paysages rencontrés…

Auteur/autrice

  • Pierre-Yves Raba

    Passionné par la nature et ses richesses, j'aime découvrir, photographier, apprendre et partager mes connaissances. N.B. : Je suis ouvert à vos remarques pour améliorer le site, merci de les laisser sur le site. Si vous cherchez si j'ai posté des informations sur une espèce, tapez son nom dans la fenêtre RECHERCHER en bas d'un article. Comme d'autres, nous avons l'intime conviction que les connaissances, qu'elles soient le fait d'amateurs ou de scientifiques de renom, doivent être mises à la disposition de chacun, pour former une bourse du savoir gratuite et sans prétention.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.